Paul Ariès« Quelle décroissance pour quelle société ? »

Le mardi 22 juin de 19h30 à 21h30.
Mairie du 2e arrondissement
Salle des expositions, 1er étage
8 rue de la Banque
Métro Bourse

Paul Ariès directeur du Sarkophage, responsable des pages politiques du journal La décroissance, auteur de "La simplicité volontaire contre le mythe de l'abondance", co-organisateur des Contre-Grenelle de l'environnement.

Avant propos:

Deux chiffres suffisent à prendre conscience de la gravité de la situation :

1) 20 % des humains s'approprient 86 % des ressources naturelles.

2) Si six milliards d'humains adoptaient notre mode de vie, une seule Terre ne suffirait pas : il en faudrait au minimum trois.

Faut-il se réserver les fruits de la croissance et condamner le Sud ? Peut-on croire à une croissance économique infinie dans un monde fini ?

  Pourquoi la gauche et la droite ont-elles pillés la planète ? Qu'est-ce que le capitalisme vert ?

  Pourquoi les gauches restent-elles aphones ? Qu'est-ce que proposent les divers courants de la décroissance ?

Et si cette crise était aussi une chance pour l'humanité, une occasion de renouer avec le sens des limites, une occasion de faire de la défense de la gratuité notre grand combat ?

Comment passer des mots-obus (décroissance, anticapitalisme, antiproductivisme) à des mots chantiers (le ralentissement contre le culte de la vitesse, la relocalisation contre le mondialisme, le prendre soin contre la société du mépris, la coopération contre la concurrence, la gratuité contre la marchandisation, etc...).

  Gratuité de l'usage face au renchérissement du mésusage ? Revenu garanti inconditionnel couplé à un revenu maximal autorisé ?

Quelles forces sociales pour porter ce projet d'émancipation ? Quelles perspectives politiques pour la décroissance et l'antiproductivisme ?

  Entrée libre dans la limite des places disponibles.